De l'artisanat familial à l'industrie internationale, la haute qualité depuis 1975


1975: CREATION

Fondation de Codipro en France par Marc Lecourt, qui installe la société dans les sous-sols de sa maison dans la région du Mans (Sarthe). Codipro, principalement active en tant que représentant en visserie-boulonnerie pour la France et les pays du Sud de l'Europe, a pour objectif de livrer rapidement les PME qui, en raison des besoins énormes de l'industrie automobile, se voyaient jusqu'alors proposer des délais de livraison de plusieurs mois.

«Codipro» fait référence au «pro»fessionnalisme de Mr Lecourt, qui a construit son expérience dans le secteur automobile en tant que dessinateur puis préparateur méthode-contrôle. Une fonction de contrôle de la production par des systèmes techniques draconiens auquel «cod» fait directement référence: le fondateur de Codipro est un inconditionnel du «codage» de ses produits, c'est-à-dire d'une documentation extrêmement complète assurant leur utilisation dans les règles de l'art.

1978: VISSERIE ET FORGE

La société, dont les stocks et l'atelier occupent les sous-sols de la maison de Mr Lecourt, développe son activité de visserie standard et sur-mesure, à laquelle s'ajoute la représentation de pièces forgées de série.

1989: 1ER BREVET POUR UN ANNEAU ARTICULÉ

DSRSi Codipro vend désormais également des anneaux de levage de la norme DIN 581, la fin des années 80 est marquée par le début de la production d'anneaux articulés de sécurité estampillés Codipro suite au dépôt d'un 1er brevet. Cet anneau articulé, contrairement à un anneau traditionnel, permet de prendre également une charge sur le côté, et non plus seulement sur le dessus, sans prendre de risque.

Il constitue une réponse à l'appel à l'aide reçu d'un client inquiet de soulever de l'outillage de 20 tonnes avec du matériel ne pouvant en supporter que 5. L'invention du fondateur de Codipro permet donc de lever un bloc de 20 tonnes sans danger, mais surtout de le retourner dans toutes les directions.

1990: CONTRIBUTION ACTIVE 0 LA SECURISATION DU TRAVAIL

Témoin indirect des mauvaises pratiques mises en place dans certaines usines, dont résultent bon nombre d'accidents, le fondateur de Codipro plonge dans la problématique de la sécurité, qui devient la marque de fabrique des anneaux qu'il produit.

Au fil du temps, il affine son 1er brevet par le biais de 3 nouveaux brevets, complétés par un modèle déposé. Les produits de Codipro dépassent les normes européennes de sécurité en vigueur, puisque Mr Lecourt n'hésite pas à attribuer à ses anneaux un coefficient de sécurité 5 (l'anneau est susceptible de commencer à se déformer s'il doit soulever 5 fois sa charge maximale théorique), là où la norme ne requiert qu'un coefficient 4.

1991: NOUVEAUX LOCAUX

Un an plus tôt, Codipro quittait ses locaux d'origine pour investir un des 11 bâtiments flambant neufs construits par Mr Lecourt sur le zoning de Changé (banlieue du Mans). Afin de faire face à la croissance de ses activités en général et à celle de ses stocks en visserie et en composants d'anneaux en particulier, Codipro déménage dans le plus grand de ces bâtiments.

1995: 20 ANS, L'AGE DE LA MATURITE

Capable de répondre aux besoins les plus complexes en un temps record tout en ayant à cœur de visiter régulièrement les usines de ses clients et fournisseurs afin d'évoluer en fonction des pratiques observées, Codipro s'est imposé dans l'hexagone et l'Europe du Sud en tant que spécialiste incontesté non seulement en visserie, mais surtout en anneaux de levage de sécurité articulés sur-mesure, et ce malgré une équipe minimale (3-4 personnes). Son chiffre d'affaires avoisine les 1,7 millions d'Euros, répartis comme suit: 35% pour la visserie, 65% pour les anneaux de levage. 35% de ce chiffre d'affaires est réalisé hors des frontières, dans 6 pays européens.

2004: RACHAT DANS LA CONTINUITE

Mr Lecourt vend Codipro aux actionnaires de No-Nail Boxes, petit groupe industriel luxembourgeois qui assure la pérennité de son développement et dont la localisation au cœur de l'Europe ouvre de nouveaux horizons, selon le principe de la tache d'huile autour du berceau historique de l'entreprise. Six mois de collaboration fructueuse entre Mr Lecourt et la nouvelle équipe en charge scellent le succès de la transmission de Codipro.

2005: DEUX PAYS POUR UN SUCCES

En France, Codipro SA continue à assurer le négoce en visserie (vis, écrous, rondelles, tiges filetées) et distribue sur son territoire les anneaux de levage articulés de haute qualité désormais fabriqués par l'atelier de production de Codiprolux SA, installé au Grand-duché de Luxembourg (Warken, près d'Ettelbruck).

L'atelier de CODIPRO à Wiltz

2006: A LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE

L'atelier de production des anneaux déménage de Warken à Wiltz, dans les nouveaux établissements où sont regroupées les activités industrielles du groupe auquel appartient Codipro. Deux presses de montage, une machine de gravure et une machine de test se partagent 150 m2, tandis que 300 m2 sont dévolus au stockage.

2007: R&D RENFORCES

Afin de toujours mieux répondre aux attentes de ses clients et d'anticiper leur évolution, Codipro renforce sa politique de recherche & développement, mettant en place un bureau d'études interne et collaborant régulièrement avec le Centre de Recherche Public Henri Tudor (Grand-duché de Luxembourg) sur la problématique de résistance des matériaux et le développement de nouveaux produits.

2011: INTERNATIONALISATION RECOMPENSEE

Le 1er Export Award est décerné à Codipro par la Chambre de Commerce et l'Office du Ducroire luxembourgeois, récompensant ses efforts pour étendre mondialement et durablement sa zone de chalandise. Depuis son rachat en 2004, Codipro est en effet passée de 6 à 32 pays d'exportation et 11% de son chiffre d'affaires est réalisé hors Europe (voir le communiqué de presse relatif à l'attribution de l'Export Award à Codipro).

CODIPRO, producteur d'anneaux de levage, remporte le 1er Export Award

2012:

Codipro, notamment certifiée ISO 9001, ISO 14001 et RSE, fête ses 37 ans avec ses 15 collaborateurs, qui mobilisent leurs efforts pour servir rapidement des secteurs aussi variés que l'industrie du moule, la manutention/le transport/la logistique, l'industrie navale, l'offshore, le levage, l'aéronautique ou l'éolien.

Depuis son rachat en 2004, l'entreprise a plus que triplé son chiffre d'affaires (1,3 million d'Euros en 2005 – 5 en 2011) ainsi que sa fabrication annuelle d'anneaux, passant de 14.000 à 45.000 pièces.

Des résultats salués par Mr Lecourt, fondateur de Codipro: «J'ai cédé mon entreprise à des personnes extrêmement sérieuses qui l'ont développée de manière significative. Sans faire table-rase du passé, mais en se servant de ses acquis.

Le quotidien de Codipro a toujours consisté à résoudre le plus vite possible les problèmes rencontrés par ses clients, même les plus spécifiques. Parallèlement à cette réactivité, qui nécessite un stock de matière prête à être transformée, encore faut-il disposer des techniciens capables de travailler même sur les systèmes de filetage non standards. Ce qui est le cas. Résultat: hier comme aujourd'hui, Codipro est capable de satisfaire un client qui lui fait part le vendredi qu'il n'a pas l'anneau indispensable pour descendre l'outillage d'un camion qui arrive chez lui lundi matin à 8h».

Voir l'historique de CODIPRO en version PDF